MESSAGES

Les messages que vous pouvez lire sur les 3 pages ont été reçus sur la boîte de courriels du site entre 25 juin 2002 et le 1er juillet 2009. Nous n'ajoutons plus de messages dans cette rubrique. Vous pouvez toujours écrire un message sur les livres d'or du site où il sera immédiatement mis en ligne.




POUR ENVOYER UN COURRIEL (Email) A UN SIGNATAIRE DE MESSAGE, NE PAS OUBLIER DE REMPLACER LE SIGNE $ PAR LE SIGNE @ROBAS DANS LES ADRESSES DE COURRIELS


Retour à la page précédente





le 1er juillet 2009

A ce petit salut à tous ceux du lac de Bizerte, je joints un texte que j'ai écrit spécialement pour vous et… pour moi-même !
Sadok SENOUSSI

QUE FERAIS-JE SANS TOI ?!

J’AI LE PAYS EN MOI
JE GIGOTE MON CORPS
JE TRITURE MON AME
JE PARLE A L’ETERNEL
JE MORDS LA TERRE ET JE DECHIRE LE CIEL
RIEN A FAIRE J’AI LE PAYS EN MOI
ET JE NE PEUX RIEN CONTRE CELA !
J’AURAIS VOULU OUBLIER UN PEU
ME LE CACHER UN INSTANT
L’OUBLIER AVEC L’AUTOMNE
LE GLACER AVEC L’HIVER
L’ENTERRER AU DESERT
ET L’ EPARPILLER A TOUT VENT
MAIS… J’AI LE PAYS EN MOI
ET JE NE PEUX RIEN CONTRE CELA !

JE SUIS ALLE VOIR DES SORCIERS
J’AI CHEVAUCHE DES BALAIS
J’AI SUPLIE CEUX QUI SAVENT
BU DE LEURS ELEXIRS : ET CA C’EST QUAND-MÊME GRAVE… !
JE LEUR AI DONNE
JE PENSAIS EN AVOIR TOUT PRIS
EN AVOIR TOUT SU
MAIS… J’AI LE PAYS EN MOI
ET JE NE PEUX RIEN CONTRE CELA !

A CHAQUE FLOCON DE NEIGE QUI TOMBE POUR BLANCHIR MA CRINIERE
A CHAQUE AUBE QUI TOUSSOTE
A CHAQUE NUIT QUI TREMBLE
A CHAQUE BARQUE QUI PREND LA MER
JE PROMETS DE TOUT FAIRE
JE REMETS LE COUVERT
DES COUPES GRANDES COMME LE DESESPOIR
DES CUVES DE VINS ET DE FINES BIERES
JE PARLE A L’IVRESSE
J’INVENTE DES HEROS
JE BATS LES ROIS DE LA JUNGLE
ET JE M’OCTROIE LEURS BELLES PRINCESSES
MAIS… J’AI TOUJOURS LE PAYS EN MOI
ET JE NE PEUX RIEN CONTRE CELA !
PAVILLONS BAISSES
ARMES DEFAITES
ET BLUES QUI REVIENT CHANCELANT
J’OUVRE LES MOTS DE MON PAYS
ET JE LE REGARDE, PAGE PAR PAGE
JE ME LE METS DANS L’ÂME
ET JE M’ASSOIE DEDANS JE LE REGARDE AVEC TENDRESSE
ET JE M’APPERCOIS
QU’IL EST REELLEMENT LA
QU’IL EST EN FRICHE EN MOI
QU’IL M’ATTENDAIT DEPUIS LONGTEMPS
SUR CETTE PAGE-CI
SUR CETTE PAGE-LA
COMME UN POINT AU DESSUS D’UNE VERGULE
COMME UN INSTANT DE COMA
COMME LES POINTILLES DE L’OUBLI
COMME LA MEMOIRE DES DIX COMMANDEMENTS
IL ETAIT LA…!
LES BRAS OUVERTS
A MON DON QUICHOTTE QUI SE BAT
ET QUI FAIT SON PETIT SOLDAT
IL ETAIT LA
IL FREDONNAIT AU TEMPS QUI TREPASSE
« VIENS MON PETIT ON NE PEUT RIEN CONTRE CELA…!
REVIENT…REVIENT ON NE PEUT RIEN CONTRE CELA…!
LA LA LA LA LA LA
LA LA LA LA LA LA …… »
JE M’ABANDONNE…
QUE VOULEZ-VOUS QUE JE FASSE…!



SADOK SENOUSSI
TOULOUSE LE 01/07/2009


le 23 mai 2008
Du Nouveau concernant les Festivités Mateuroises 2008. La Municipalité Mateuroise m'a sollicité le 7 Janvier 2006, pour être le lien entre la Municipalité Mateuroise et les Internautes Mateurois, en vue, entre autres, des préparatifs des Festivités 2008. En l'absence d'un site internet propre aux Mateurois, j'ai mis en place une structure d'annonce, sur le site: « Lac de Bizerte », mis à ma disposition par son Webmaster: Christian JUNG, que je remercie vivement, puis une boite Mail (Yahoo), et une communication étroite avec les dirigeants de la Municipalité, pour tenir informés les Mateurois des démarches entreprises. Contacté par le Président de l'Amicale Mateuroise: Joseph Capitano, les rôles ont été clairs depuis le début, à savoir que l'amicale restait décisionnaire, et que je ne m'en tenais qu'à un rôle informatif, uniquement au niveau internet, inexistant à l'époque à l'amicale des Mateurois. Comme suite au décès du Président de l'Amicale des Mateurois: Joseph Capitano, le 6 Mars 2008, et à la mise en place du nouveau Bureau de cette Amicale, ce dernier m'informe ce jour, de sa décision suivante: L'Amicale Mateuroise, souhaite dorénavant Gérer seule, non pas toutes les décisions, puisque c'était déjà le cas depuis le début, mais souhaite gérer toute communication au titre de l'amicale Mateuroise, et ne souhaite plus que je leur vienne en aide comme me l'avaient gentiment demandé le Président Fondateur: Joseph CAPITANO, et le Maire Adjoint de la Municipalité de Mateur Fakhreddine MEZZI. Acte est pris de cette décision que je respecte. A compter de ce jour, je me désengage de cette action, Je vous demande de ne plus m'adresser de courriels à ce sujet; la boite mail Yahoo, sera fermée prochainement et les informations en ligne seront supprimées. Je souhaite bon courage et bon vent à l'amicale Mateuroise.
Jean Claude FIORDARANCIO


le 22 novembre 2007
Des nouvelles des Festivités prévues pour les Mateurois en 2008.
Même si ce dossier semble stagner, les Responsables de la Municipalité de Mateur y travaillent ardemment, les idées, et les projets vont bon train, mais la réalisation de toutes ces propositions passent par des règles strictes, et nécessitent des autorisations multiples de leur hiérarchie.
Actuellement, selon la Municipalité de Mateur, les demandent formulées depuis plusieurs mois, et transmises, via le Gouverneur, sont en attente, de l'autorisation du Ministre de l'intérieur, qui, nous l'imaginons, étudie minutieusement tous les aspects de ce dossier.
Il est bien évident que l'anniversaire du 7 novembre a fortement préoccupé les autorités Tunisiennes, et ne leur a pas laissé le temps de s'occuper de nos Festivités, ce que tout le Monde comprendra; les autorisations ne sauraient donc tarder.
Dans l'absolu, et compte tenu de la date du 110ème anniversaire de la Municipalité de Mateur, l'évènement Festif devrait se dérouler en Octobre 2008, mais l'avis des autorités, et notamment du Ministère de l'intérieur primera sur cette décision.
Vous comprenez donc, que les organisateurs de ce projet sont soumis à leur hiérarchie dont dépend la réussite de la rencontre Festive des Mateurois en octobre 2008.
Je vous tiendrais informé, dès que j'aurais connaissance de la moindre information concernant ce Projet.
Dans l'attente de nous retrouver nombreux, Mateurois d'hier et d'aujourd'hui, gardons l'espoir que cette fête soit une réussite.
Jean Claude FIORDARANCIO



le 13 novembre 2007
Bonjour,
je m'appelle Patrick Colleu j'ai vécu à Menzel de 62 à 67. Mon père était prof d'eps au collège, donnait des cours au lycée Stephen Pichon et entrainait l'équipe de foot du SAMB .Nous habitions rue Jules Verne villa "les coquelicots". J'ai fréquenté l'école des soeurs de Menzel mon institutrice était soeur Paulain. Mes soeurs Nelly et Francoise ainsi d'ailleurs que mon jeune frère Robert ont fréquenté ste Agnès. Ensuite je suis allé à Bizerte, en 6ème à Stephen Pichon et ensuite mes parents (vu les resultats) m'ont envoyé chez les soeurs 5ème (soeur Simon) qui a fait tout ce qu'il fallait pour combler mes lacunes, puis 4ème...
Je me rappelle particulièrement, de Josiane Mazella dont le père devait être pêcheur sur l'île de la Galite, de Marie-Claude Providente qui habitait sur la corniche, de Sgandura, de Fulvio
si quelqu'un se souvient qu'il m'écrive
Patrick
patrick.colleu@neuf.fr


le 11 août 2007
Bonjour je m'apelle Sofien, je suis née à Marseille en 1979 mon père est né à Bizerte en 1940 et ma mère à Menzel Bourguiba en 1948. Ces deux villes sont celles qui ont marquées mon enfance. Lorsque je rentre au "bled" l'été avec mes parents, d'ailleurs j'y vais toujours chaque année, cette année avec mon fils de 6 mois et je tiens à vous de remercier de l'intérêt que vous semblez porter pour ces villes, les photos sont magnifiques....



le 11 août 2007
Madame, Monsieur,
nous voudrions vous signaler, si vous ne le connaissez pas, le bulletin bimestriel diocésain "Flash", que nous diffusons "sur papier" ou en format électronique. Il permet aux lecteurs de garder le contact avec la communauté chrétienne de Tunisie.
Merci de votre attention et meilleures salutations.
Paola Moras - Secrétariat Diocèse
eveche.tunisie$evechetunisie.org


le 9 août 2007
Une amie ayant vécu en Tunisie m'a indiqué votre site. Ayant pour ma part grandi à Sousse de 1969 à 1975, je souhaiterai savoir s'il existe des associations ou des sites pour les anciens du Sud de la Tunisie.
Merci et un grand bravo pour ce site très vivant.
Thierry Marchandise
thierry_marchandise$hotmail.com


le 8 août 2007
Bonjour à tous.
Je pense et je sais que certain d'entre vous possedez des photos prisent lors des compétitions ou manifestations sportives du SNB.
Bien sur, comme vous, j'en faisais parti, mais manque de chance je n'ai aucune vue.
Je me souviens de mon entraineur "Françou", de certain de mes camarades de club.
Monsieur PREVOST, Marcel à eu la gentillesse d'en mettre une sur le site. Qui en à d'autres ??
cristiano.gerard$wanadoo.fr


le 8 août 2007
Maillot le 05-08-2007
J'ai l'honneur de venir par la présente de bien vouloir me renseigner sur les anciens militaires marins indigènes de l'Afrique du Nord, du 5ème tirailleurs marins Algériens de Sidi-Abdallah-Bizerte, Tunisie et de me renseigner sur les cartes postales et journal de marche de ce régiment du 5ème tirailleurs marins algérien au temps du protectorat français, de la classe du 01 octobre 1925 à octobre 1927 pour découvrir un parent qui a été incorporé pendant cette période à Sidi Abdallah Bizerte.
Merci d'avance de votre aide de me donner les adresses des gens qui ont effectués l'armée dans la même classe que mon parent.
Nacer Aimene
ahmed.nacer$yahoo.fr


le 27 juillet 2007
Je recherche des films 8mm ou super 8 de Tindja, Guengla et Ferryville des années antérieures à 1962 ; vous pouvez me joindre par email : gran20$orange.fr et/ou téléphone : 04 94 82 46 10 . Alain SERGIO


le 28 juin 2007
Mon nom est Jacques CARALP né en 1944.J' ai vécu à Ferryville de 1951 à 1960, mon père Jeannot professeur d' éducation physique a enseigné au collège et ma tante y était prof. d' anglais Mme RIVAL et mes deux cousins Marc et Patrick. Mon père a également joué au foot à l' USF et c' est lui qui réglait chaque année le grand mouvement d' ensemble sur le stade de Ferryville , pour ceux qui se souviennent.
Moi , j' ai surtout fréquenté l' école de Tinja avec Jean Vétillard et Roger Larroquette comme instits.
J' habitais l' immeuble route de Tinja ,après le stade Morelli.
Je ne citerais pas tous les amis de l' époque de peur d' en oublier , mais si quelqu' un pouvait me donner des nouvelles de Janine Vaccara , Marco Zarka les soeurs Cohen, Guerder, Barriere etc. les surboums du week-end , souvenez- vous , j' en serais heureux et surtout très ému, les autres peuvent, bien sur, prendre contact avec moi .
Bravo aux créateurs de ce site, quelle belle idée et quelle émotion de pouvoir après toutes ces années de pouvoir converser et pourquoi pas se retrouver...
A bientôt donc le plaisir de vous lire.
jcaralp$wanadoo.fr


Un poème de Sadok Senoussi, pour égayer le site :

A TOUS SES ENFANTS DE PART LE MONDE LE LAC FAIT SIGNE ET DIT :
LE LAC DES SIGNES
Oui c'est moi !
Me voici, me voilà
J'ai endulé mes eaux bleutées
En écharpe
Mes somptueux rivages
En sourire gitane
Et ma brise en mains en soie gantées
J'ai embarqué mes souvenirs
Sur une belle arche
Et j'ai pris le chemin de Noé
Où que vous soyez
Qui- que vous êtes
Ce soir vous serez mes invité-e-s :
Nous allons nous revoir,
Nous allons nous embrasser,
Nous câliner
Nous allons manger et boire,
Nous allons chanter, danser,
Taquiner le luth et faire la fête
Jusqu'à la lie
De ma cousine l'aube
Et du soleil qui se prétend être mon fiancé
J'en vaut plus ...bien-sûr !
Y'a qu'à voir :
Tous les vents,
Toutes les lunes,
Les vallons brumeux, les basses terres,
Celles qui, glacées, froncent le front
Ou en fôrets vierges se déclinent...!
Toutes et tous, à travers vos brillances,
Me connaissent
Ô ma substance,
Ô genèse de ma genèse
Ô sang bleu de mon clan
Vous le savez :comme toute mère Méridionale, je n'ai pas pu rester en place
Je suis venu vous organiser une belle noce
Et vous couvrir de mes bontés
Oui, c'est moi ce soir
C'est moi le lendemain
Et c'est moi dans tous les temps
Qui vient vous compter notre histoire
Et vous dire les meilleurs souhaits :
Incha'allah que les paradis vous soient offerts
et le pénible vous soit épargné
De cet instant même où mes regard vous couvent
Jusqu'à la plus haute des éternités.
Incha'allah,
Incha'allah,
Incha'allah...!

Sadok SENOUSSI



le 8 juin 2007
Je m'appelle Josiane Merlhe Née NAVARRO
J'aimerais bien si c'est possible retrouver des photos de classe (école Ste Agnès) de ma Soeur Jacqueline née en 1944 ; qui est décédée en 1955.
Je joins 2 photos de ma Soeur Jacqueline. Si des copines de classe reconnaissent ma Soeur et peuvent me renseigner sur cette photo et m'en faire parvenir d'autres, ou les mettre sur le site en m'indiquant ou elle est ; je les en remercie. Car j'ai très peu de souvenir de ma Soeur Jacqueline.
michel.merlhe$laposte.net


le 8 juin 2007
A l'intention de KHAMASSI Nejib de Bizerte
J'ai bien reçu votre message mais j'ai malencontreusement égaré votre adresse e-mail. Pouvez-vous me recontacter pour que je puisse vous donner Des nouvelles ? Merci.
Mme GRIMALDI votre prof.
grimaldi.genevieve$wanadoo.fr


le 8 juin 2007
C'est super d'avoir ce genre de livre virtuel où tracer parfois plus que des mots.Pleins de souvenirs chéris comme des trésors:).Voici donc ma petite recherche: Je suis une amie de Dekkar Ridha,j'essaie de l'aider (chuuuuut ! c'est une surprise !) à retrouver des personnes qu'il a connu dans son enfance à Tunis et dont il n'a plus de nouvelles depuis que sa famille s'est installée en Algérie.Ridha est né à Menzel en 1956 et y a fait ses études primaires.Son père était dans la marine à Bizerte. Il habitait à coté du cinéma l'Olympia au no 19 rue Mirabeau, il avait pour voisins immédiats la famille Sebbagh qui avait un fils Victor,ami de Ridha. Si quelqu'un le reconnaît, il aimerait bien entrer en contact avec lui car il veut renouer avec ses amis d'enfance!!!C'est très important
pour lui car ils les a perdu de vue surtout depuis qu'il s'est installé en terre d'exil au canada depuis une quinzaine d'années. Merci de me lire et de me répondre à l'adresse suivante:
reine_862$hotmail.com
Ridha fait partie d'une fraterie de neuf frères et voici les noms de quelques-uns entre eux:samir,noureddine,kamel,hassen.Peut être quelqu'un les reconnait-ils et pourra m'aider à retrouver ce fameux Victor.
Merci d'avance



le 8 juin 2007
Mon nom de fille est Anna Vermeer et je suis née à Rotterdam (Pays Bas) en 1929.
Imaginez-vous ma grande surprise quand ma fille m'a fait lire ce qu'elle avait trouvé à l'Internet: "Le Trombinoscope du Lac de Bizerte"!
J'étais très emue, parce que j'ai de très bons souvenirs de mon heureuse jeunesse passée en Tunisie.
Je suis arrivée à Bizerte en Janvier 1936 avec mes parents et ma sœur.
Mon père était employé de la Compagnie de dragages Hollandaise "Adriaan Volker".
J'allais à l'Ecole Primaire et Supérieure de Jeunes Filles.
C'est lá que j'ai appris à parler, écrire, lire, penser, et finalement rêver! en Français.
A cause des bombardements pendant la guerre, nous avons habité à Menzel Djemil, puis Zarzouna et de nouveau à Bizerte.
Au cours de 1944 jusqu'à Juin 1946 j'allais au Collège Stephen Pichon.
A cette date notre famille retourna aux Pays Bas (Hollande), pour revenir à Bizerte en Février 1948.
Encore un déménagement, cette fois à Tunis où nous habitions à Le Kram et notre père travaillait à La Goulette.
En 1951 finalement, toute ma famille retourna en Hollande, et je ne suis jamais revenue en Tunisie.
C'était une sensation très forte de déracinement.

Où sont: Denise Roy, Claude et Jacqueline Curel, Robert et Christiane van Doesburg, Jeannette Maltèse, André et Roger Leignel, Jacques Ferbourg, Robert Dauriac, etc ……?.
Vu mon âge et donc celui de mes amis / amies je n'ose pas avoir beaucoup d'espoir de les trouver. Néanmoins je suis très curieuse s'il y aura une réponse.
Excusez-moi pour des possibles erreurs grammaticales, mais il y a tellement longtemps que j'ai écrit en Français!
A tous au revoir ou, peut être à bientôt de vous lire.
Vous pouvez m'atteindre par ma fille, e-mail: nluf2530$home.uni-one.nl



le 16 novembre 2006
Grace à Noureddine qui est mon ami depuis mon arrivée en Tunisie, j'ai pu découvrir votre site.
Quelle bonne surprise de trouver toutes les infos et photos sur l'Utaim Menzel Bourguiba.
Je suis une bénévole depuis de nombreuses années et l'Utaim me tient beaucoup à coeur.
Je peux vous annoncer que ce matin même, Abdelmegid, le directeur du centre, m'a annoncé que la première huile des oliviers sponsorisés a été pressée. 90 litres!! et ils sont encore en train de cueillir d'autres olives.
Demain va arriver la première vache, bientot suivie d'une deuxième, grace aux nombreux donateurs.
Ils ont également reçu un mouton avec son petit, espérons le début d'un grand troupeau.
Que de bonnes nouvelles donc. J'espères que bientot toutes les photos seront sur votre site.
Je communiquerai l'adresse de votre site aux nombreux sponsors et donateurs établis à l'étranger et spécialement en Belgique, pour qui , j'en suis sûre , toutes les choses réalisées seront un vrai bonheur.
Merci beaucoup et a bientot a la ferme, Inch'Allah!
Agnes Daadoucha-Baumers


le 6 février 2006
Je serais absent de mon domicile à partir du 18 février 2006 pour une période indéterminée (je pars avec un billet ouvert). Les mises à jour du site seront toujours faites, j'apporte avec moi mes outils, pas au jour le jour comme actuellement, mais sans rien promettre chaque fois que je pourrais les faire chez la famille ou les amis qui sont équipés d'un ordi et branchés sur Internet. Vous pouvez donc continuer à envoyer vos fichiers pour l'enrichissement du site, ou votre texte et photos pour le trombinoscope, ou …
Christian, votre webmestre


Le 23 janvier 2006
Il y a maintenant des photos sur la ville de TABARKA, je fais appel à tous les natifs de TABARKA qui ont des photos et des histoires à raconter qu'ils contactent le webmestre de ce site.
Je suis sûre qu'il y a des nostalgiques qui aimeraient renouer avec des amis et voisins, se voir en photos sur le trombinoscope, se rappeler leur jeunesse, et faire plaisir à tous ceux qui sont éparpillés depuis leur départ de cette belle ville. à bientôt sur le site
Jeanne LO PICCOLO, femme de Joseph.


Le 19 janvier 2006
Important et très Urgent
Les mateuroises et mateurois sont appelés à s'exprimer, sur le projet d'évolution, et d'ouverture de 2007 - 2012, ainsi qu'à la préparation, des Festivités 2008 de la ville de Mateur prévues pour l'été 2008.
A voir sur le lien suivant (Cliquer) :
http://lac-de-bizerte.site-a-voir.com/villessudlac/mateur/festiv2008-1.html
Regroupez-vous et faites le savoir autour de vous, pour faire grandir votre ville de Mateur, d'hier, d'aujourd'hui et de demain !
Email : mateur.festiv2008@yahoo.fr



Le 11 décembre 2005
L'hôpital maritime de Sidi Abdallah fête ses 100 ans. Le nouvel hôpital régional qui lui a succédé désire commémorer cette date, et a demandé à l'association Mosaïque de participer à l'élaboration des cérémonies, notamment l'organisation de la partie historique.
Nous recherchons donc tout personnel, qu'il soit soignant ou pas, ayant travaillé au sein de l'établissement ainsi que d'anciens malades. Nous souhaiterions aussi que tous les Ferryvillois qui ont approchés de prés ou de loin l'hôpital, et qui auraient des photos documents ou anecdotes à faire partager, s'associent à cette grande fête.
Si vous souhaitez témoigner et/ou vous rendre à Menzel Bourgiba ( ex Ferryville), laissez nous un message sur le livre d'or du site ou contactez nous à : associationmosaique@free.fr
Association Mosaïque
Tel. 04.94.14.03.23
Fax. 04.94.08.50.39
http://www.associationmosaique.fr



Bonjour aux enfants du lac et en premier lieu aux natifs de la ville de Mateur, sans oublier ceux de la plaine de Mateur, et jusqu'au fin fond de Zarzouna. Je vous embrasse tous.
Je sollicite votre aide pour essayer de retrouver des personnes ayant connu mon père : Ali ben Hassen.
Photos et témoignages seraient les bienvenus.
Mon père a été tué par les fellagas le 26 juin 1954 à la sortie de sa ferme (anciennement ferme Dumas Milnes), j'étais en sa compagnie et à quatre ans le destin m'a épargné. Malheureusement les photos me manquent,
Si vous l'avez connu, n'hésitez pas à m'écrire. Nous habitions à Mateur derrière la maison du garde forestier en plein centre ville, à quelques mètres de la mosquée, à quelques dizaines de mètres de la synagogue, et à 300 mètres de l'église.
Avec mes remerciements.
Cordialement
LUI RÉPONDRE




Le 6 Juillet 2005
Site génial
Bonjour à tous les anciens de Ferryville et aussi aux jeunes qui sont intéressés par l'histoire de leur ville.
C'est un cousin qui m'a parlé de votre site et dès mon retour à la maison je me suis précipitée sur le net...
Je m'appelle Joëlle Namer, née GUEZ. Je suis née à Ferryville en 1949 et en suis partie en 1961.
L'émotion est très forte. J'ai commencé par regarder toutes les photos et à lire tous les noms. J'en ai reconnu une bonne partie mais j'en cherche d'autres.
Lorsque j'étais toute petite nous habitions assez loin du centre ville, au "quartier Bellevue" derrière la ligne de chemin de fer après la briquetterie. M. Wideman était notre voisin direct; il faisait pousser de merveilleuses fleurs et avait des ruches. Comme tous bons ferryvillois, mon frère Jean-Claude et moi allions à l'école à vélo, tout en haut de la rue des Arcades à droite de l'église. Je me souviens aussi de l'école maternelle, de M. et Mme Leportois. Lui est devenu plus tard maire de Ferryville et elle directrice de l'école des filles. J'essaie de me souvenir des noms de mes institutrices. Il y avait Mme Dieulefait, Mlle Pujol, Melle Terrazzoni, Melle Smadja...Puis en sixième Melle Triboulet , la prof d'anglais et M. Gervais qui enseignait la mythologie grecque en donnant un nom de dieu grec à chacun des élèves de la classe. J'ai retrouvé Mme Hézard, la prof de maths au lycée de Lorient, ville où mon père, comme d'autres ouvriers de l'Arsenal, a été muté en fin 1961. Savez-vous que la statue du Farfadet a été envoyée à Lorient?
Enfants, nous allions à la plage Rondeau et là, les photos m'ont fait mal au coeur. Où sont les cabanons, les pique-niques avec la kémia et les fricassées, le bal, l'orchestre, le ponton?.. Mais le kiosque et la pharmacie Vassalo sont toujours là ainsi que le marché et le café de Paris (il y a même de la Boga!). En 1958 nous avons déménagé dans un superbe immeuble neuf - l'immeuble Bouabane - qu'on venait de construire Rue "des arabes". Juste en face de l'entrée de l'immeuble il y avait le marchand de beignets et plus loin, la boulangerie Philippi. De l'autre côté de la rue, en direction de l'avenue de France, la boucherie de M. Sultan.
Je pourrais écrire pendant des jours. Cependant je me suis souvent demandée où était ma meilleure amie Francine BRIFFA. Peut-être quelqu'un le sait-il ?
Les camarades de classe dont les noms me reviennent s'appelaient Jean-Louis Seigle, Joëlle Hernandez, Joëlle Gueugnon, Michèle Hassoun, Roselyne Leterrier, Nicole Evanno, Michèle Grodzisky...
C'est beaucoup de nostalgie mais il faudra bien qu'un jour je retourne en Tunisie.
En attendant, rendez-vous sur ce magnifique site.
Joelle Namer
PS : Après avoir grandi et vécu 20 ans en Bretagne, j'ai quitté la France en 1980 pour Israël où je vis depuis et suis professeur de français.
LUI RÉPONDRE




Reçu le 21 juin 2005
Salut à tous les pieds-noirs et les anciens d AFN, Je vous attends sur le chat VOCAL des pieds-noirs grâce à Teamspeak, vous pourrez vous connecter sur mon serveur que vous trouverez sur la page http://jmg.redarmor.net/chat.php. Ce site dispose aussi d'un chat texte pour vous aider en cas de problème.
Jean-Michel


le 16 juin 2005
Bonjour à tous les amis du lac de Bizerte. Je m'appelle RITA PULEO, je suis la fille de PULEO Jean cordonnier à Bizerte, je suis née en1943 et fréquentée l'école primaire à Bizerte puis la pension sainte Monique près de Carthage. Je suis revenue à la Pêcherie de 1955 à 1962 et habitais près de l'église. J'avais une amie prénomée NADINE, sa mère était ouvreuse au cinéma "le Paris". Mes soeurs se prénoment ANTOINETTE, MARIE ET PIERRETTE. Si quelqu'un nous reconnaît merci de le faire savoir à mon adresse Email ( michel.lacage&neuf.fr). Dans l'attente d'une réponse, je vous souhaite à tous une longue vie. Merci. Rita Puleo



Le 30 mai 2005
Bonjour,
Je suis Tunisien originaire de Menzel Bourguiba ( Ferryville) mais je l'ai quitté à l'age de 7 ans pour s'installer à Bizerte, actuellement je vis en France mais pas depuis longtemps et contrairement à ce que vous pouvez croire je suis jeune ( 20 ans ), toute ma famille vit à Menzel Bourguiba et plus exactement sur l'avenue Jules Verne ( tous dans des villas la ba ). J'ai étudié ainsi que ma mère dans l'ancienne école laique, mon grand père qui est décédé il a y maintenant 10 ans était trés connu puisqu'il était un avocat et un militant pour l'indépendance, c'est Sassi Hedhli. A Bizerte je vis sur la Corniche, je crois que tous les bizertins et ceux qui vivent à proximité connaissent cette zone trés bien.
Donc j'ai la chance d'être originaire de Menzel-Bourguiba et de vivre à Bizerte. Ah j'oubliais, à Menzel-Bourguiba, nous avons deux fermes à coté de Guengla et c'était avant l'indépendance à des Italiens qui nous visitent chaque année, je vous passe le bonjour.
Imed eddine Talbi. Email : Imedtalbi$hotmail.com



POUR ENVOYER UN EMAIL A UN SIGNATAIRE DE MESSAGE CLIQUER SUR SON NOM
DANS LES ADRESSES EMAILS NE PAS OUBLIER DE REMPLACER
LE SIGNE $ PAR LE SIGNE @ROBAS




Le 19 mai 2005
Je m'appelle Claudine (fille de MACALUSO Alphonse de Béja et de TARTAMELLA Catherine de Mateur) J'ai habité en Tunisie jusqu'en 1956 (Ferryville-Tinja, Ben-Métir et Jedeida).
Je reviens d'un séjour enchanteur à Bizerte avec un véritable "retour aux sources" (accompagnée de ma Tante, ma soeur et deux cousines...) et visite de tous les lieux où j'ai habité, étant enfant, en Tunisie... Entre autres, j'ai revu l'école des soeurs à Ferryville où j'étais dans la classe du petit Robert DI CARLO, à l'origine de nombreuses photos figurant sur le site... (je ne me souviens pas de lui mais il se reconnaîtra...).
Quelle émotion d'avoir remis mes pas dans ceux de l'enfant que j'étais alors... Notre petit groupe est revenu enchanté de son escapade dans les souvenirs et positivement rajeuni de... presque un demi-siècle...
La Tunisie est toujours aussi belle surtout en cette saison et même plus belle qu'avant... Les Tunisiens sont accueillants et chaleureux, bref, le rêve... A tous ceux qui n'ont pas refait le voyage à l'envers, n'hésitez pas... vous en reviendrez transfigurés !...
e- mail : Claudine Barras, née Macaluso



Le 14 mai 2005
Je m'apelle Lydia. Mes parents Joseph Buffa et Marie Marciano tenaient un commerce (TENTATION) sur l'avenue de France. J'aimerai retrouver mes copines d'enfance (de 1945 à 1962) Lucette Sbrana et Marie-Thérése Adamo. Merci pour le site, je me souviens de journées formidables à la plage Rondeau, au Bois de Boulogne, et les bals de L'OMA. Parcourir votre site m'a valu quelques larmes de nostalgie. Bonjour à tous. Lydia.
Pour me joindre : jean.malterre$tele2.fr


Le 10 mai 2005
Bonjour, Je me présente: André Turpin, je suis tombé sur votre site par pur hazard et j'en suis content. Je suis né à Bizerte en 1934, jusqu'en 1940, j'ai habité vers la caserne Japy, sur la bosse. Mais un jour de 40, une bombe a detruit totalement notre maison, ce soir là, nous mangeions chez ma grand'mère Henriette Gherardi, rue de Kerredine (Villa tout y ais). Puis après, c'est un peu le trou noir. jusqu'en 1945 ou je me souviens nous avons habité à Zarzouna (au Mazout, près de la plage des gallitois). Puis ensuite nous sommes partis à la cité ouvrière. Mes études: Ecole de Zarzouna , puis école 'Derminon' puis college technique Louis Fennec. En 1954, je suis parti en France dans l'armée et ne suis plus retourné à Bizerte jusqu'en 1999 ou j'ai passé une journée: (Avec ma femme, nous avions pris un voyage organisé qui nous a mené à Nabeul, et nous avons loué une voiture pour nous échapper à Bizerte.Nous avons été au club nautique, ou j'ai appris que Mr Sabourin s'en occupait, nous avons revu la maison de ma grand mère bien coquette, nous nous sommes promenés dans la ville, j'ai rencontré le directeur de l'ancienne 'école derminon,'qui a voulu à tout prix me présenter aux élèves, nous faisant passer de salle en salle. Nous avons revu le vieux port, la plage, le marché et la place Madon. Mais que de transformations en 50 ans. En vain j'ai cherché les bacs, les barques ou gamin, je laissais mes habits et bicyclette et traversait à la nage ce fameux goulet en allant au collège. Mon père et mon frère ainé travaillaient à la Baie des Carrières
Enfin je suis content de reparler par votre intermédiare à d'autres bizertins. Si des Grandcolla, Zaveroni, Fenec, se souviennent , qu'ils me contactent par votre intermédiaire, Amicalement et bizes à tous les Bizertins et Ferrivillois. Mon mail: andre.turpin3$wanadoo.fr



Le 4 Mai 2005
Les messages ci-dessous, datés du 4 mai 2005, ont été reçus pour le site pendant ma longue absence entre le 1er novembre 2004 et le 1er mai 2005.



Le 4 mai 2005
Bonjour Christian,
je commence par me présenter, je suis Mohamed Ali Annabi natif de Bizerte mais je vis à Tunis.
Je veux te remercier pour ton site, j'ai beaucoup aimer les photos du vieux Bizerte surtout que nous les jeunes générations, on n'a pas eu l'occasion de connaître comment était Bizerte avant les années 60s.
Je voudrais aussi te signaler qu'il y a une toute petite erreur au niveau des pages de Carthage. en effet y a une photo du musée du Bardo et non du musée de Carthage.
e- mail : Mohamed Ali Annabi



Le 4 mai 2005
Bonjour,
Je suis la fille de Antoinette MAZZARA, nee a Bizerte en 1939, fille de Jospeh MAZZARA et de Stella SCUDERI si quelqu'un l'a connu elle ou sa famille, pouvez-vous me le dire, un grand merci pour ma mere.
A bientot peut etre, Cathy
e- mail : Catherine Moreno



Le 4 mai 2005
De Toulon recherche sa cheftaine des jeannettes à BIZERTE (années 1958-60) qui s'appelait Michèle POTIER
Gabrielle PICCIONE



Le 4 Mai 2005
Bonjour ,
Je suis tombé presque par hazard sur ce site et cela m'a fait un immense plaisir. Le temps a passé mais la chaleur est toujours presente dans notre coeur et notre âme. Je suis Gerard LEVY et habitais au 42 cité maritime à Menzel. Je me suis marié (1960 !!!) à Nicole ZARKA.
Après avoir beaucoup voyagé nous sommes maintenant dans notre maison , dans la région lyonnaise.
Bises à vous tous
Gérard et Nicole LEVY



Le 4 mai 2005
Partie de Bizerte en 1956 avec mon fils Roger je voudrais retrouver Madame CARBONI qui était ma voisine et qui a demeurée à Toulon. Merci de bien vouloir me renseigner
agence.ile $ laposte.net



Le 4 mai 2005
je m'appelle Lucien CIARAMITARO. J'ai 64 ans je suis né le 18/12/1940 à Bizerte que j'ai quitté en 1957 pour faire mes études en France en école militaire . A Bizerte j'allais au collège technique industriel .Papa Antoine CIARAMITARO était artisan plombier et tenait un magasin de vente "tout pour le sport et pour l'enfant "au ComptoirModerne .Sports pratiqués : foot-ball au PFCB et Judo au Judo Club de Bizerte .
Amitiés



Le 4 mai 2005
Je vous fait part du décès de Roger et d'Arlette son épouse Foultier morts a peu d'intervalle l'un de l'autre.
Leur nièce Michèle
$


Le 4 mai 2005
Oh Bizerte, Oh mon Coeur...
Jamais tu n'as été ce que tu es devenu.
Je ne t'aimais pas quand en toi, j'étais...
Puis, quand j'en suis sorti,
Quand je m'en suis éloigné,
Compte je me suis rendu
De ce qu'en réalité tu étais...
De ta valeur a mes yeux...
De tous les magnifiques moments
Passés en toi...
Oh Bizerte...
Amour tu m'as apporté,
Amour tu m'as repris...
Mais Amour tu as réussie à me faire connaître...
Merci Bizerte

Sami M. Ghali



Le 18 octobre reprise du message du 30 septembre 2004
Une personne d'une société privée m'a contacté pour un projet pour relancer l'utilisation du grand bassin de Sidi-Abdallah, pour la construction et l'entretien de navires. Cette société recherche des IDT, IGM et chefs d'équipe. jeunes retraités des arsenaux maritimes, le temps nécessaire pour assurer la formation du personnel tunisien dans différentes spécialités. Pour + de précision envoyez-moi un message mentionnant votre intérêt.

18 Octobre 2004
J'ai reçu des messages de personnes intéréssées au PROJET, que j'ai retransmis à M. Abdo Maalaoui, responsable de ce projet. Je me répéte, mais ce message pour le PROJET encore en discussion avec les autorités tunisiennes, concerne uniquement une recherche de personnel de direction et de formation dans toutes les spécialités concernant la construction navale, je précise ceci car j'ai reçu des demandes d'anciens militaires de la base de Bizerte qui ne sont nullement concernés par cette annonce.
À partir d'aujourd'hui tous les messages concernant cette offre sont envoyées directement à M. Maalaoui, qui répondra à vos questions.
Merci de préciser dans votre message votre formation, votre expérience et autres renseignements si nécessaire. Christian Jung
Faire votre demande à : M. Abdo Maalaoui



Florence 17/10/04
Bonjour de la part d'un ex. C'est avec grand plaisir et surprise que j'ai découvert ce site, et lire avec émotion, lire les divers messages des anciens Ferryvillois. J'ai vécu de 1937 à 1958 au numéro 5 de la rue Courbet, près du café de Nice en face de l'école maternelle. Scolarité à l'école laique de la rue Jules Verne, je me souviens encore de Mr Dupuis? ou Mr Leportois, Mr Auger le directeur,qui à la moindre bêtise nous prenait par la patte des cheveux. Beaucoup des noms lus dans les divers messages sont des noms connus de mon enfance.
Souvenirs d'enfance et d'adolescent, ciel bleu, plage du temporaire, mer magnifique, Guengla, Tindja, la colinne de Sidi Yaya, où nous faisions des promenades avec l'école.
Je m'arrête car j'ai les yeux humides par l'émotion et la nostalgie.
Un grand Merci à Christian et Lucette pour la création de ce site.
Ps: j'ai déjà eu un contact avec un ancien ferryvillois qui se trouve au Canada.
MERCI
Franco Calamia Florence (Vaglia) Italie
Franco Calamia



Le 16 octobre 2004
BONJOUR D'UN VIEUX CAMARADE DE CLASSE. J'AI EU LES COORDONNEES DU SITE PAR MA SOEUR ANNIE. QUEL SAUT PERILLEUX ARRIERE;
AMITIES
Michel Guerder



Le 14 octobre 2004
Félicitations pour votre site !!
J'ai consulté la classe de 7ème4, année 1958/1959 avec comme instituteur M. Galmiche dont j'ai pu apprécier la gentillesse et son immense talent. Grâce à la limpidité de ses cours, le déclic s'est effectué en moi, ensuite tout m'a paru facile. Sur la photo je me trouve dans la rangée du haut, troisième à partir de la gauche, il me semble reconnaître Viviane à ma gauche.
Salutations
e-mail : Mme Anne-Marie BASILE (née Muller)



Le 13 octobre 2004
Je crois que porté par l'émotion au lieu d'envoyer un message, j'ai tout simplement expédié des recommandations sur le site, ce qui m'amène à faire un autre essai et à vous dire que je trouve cette initiative très belle, car en effet elle constitue à mes yeux l'expression de la mémoire qui nous réunit. Merci à mon ami Étienne Barone de m'avoir informé et me permettre à la lecture des messages de revoir des visages, de me rappeler les beaux moments vécus dans notre terre natale et l'en suis sur d'avoir des nouvelles de ceux avec qui j'ai vécu ces moments. En guise de reconnaissance... j'ai été coeur vaillant, scout et fait l'apprentissage comme de bien entendu, c'était presque une tradition chez nous!!!!, je n'oublie pas non plus les surboums que nous organisions en face du cinéma l'Olympia ,vous savez là, juste sous le porche entre ma tante la modiste et mon oncle le tailleur.
A bientôt l'éspère.
Jean-Sauveur Guarino JEAN-SAUVEUR GUARINO



Le 12 octobre 2004
Mauvaise nouvelle pour les amoureux du Vieux Port de Bizerte ! Une entreprise est en train de construire sur sa rive sud, un imposant faux-navire en acier, probablement un futur restaurant flottant. Le bâtiment en construction ne correspond à aucun type connu d'embarcation, c'est une œuvre hybride, n'ayant aucun rapport avec la fonction ni l'histoire millénaire de ce joyau que représente notre vieux port. Visible de n'importe quel endroit, cette œuvre constitue une véritable atteinte à l'esthétique et au bon goût. J'invite tous les enfants de la ville et les amoureux de ce site unique, d'adresser une lettre au Maire de Bizerte pour lui demander d'arrêter cette construction indigne d'une ville comme Bizerte, et de retirer cet encombrant objet. Merci de vous mobiliser pour rendre au Vieux Port son intégrité et sa beauté.
Mohamed Ben Chedli.


Le 5 octobre 2004 Bonjour,
Mon nom est Michèle Foultier, je suis née à Ferryville, fille de René Foultier, je vis aujourd'hui à La Rochelle, et je recherche mes amis d'enfance.
Ecrivez moi, j'attend avec impatience de vos nouvelles.
Michèle
Michèle Foultier



Le 5 octobre 2004
Bonjour,
Tout d'abord je tiens à vous dire que votre site est génial!!
Je m'appelle Anne-Marie GAUTHIER née GAUDINO, à Bizerte.
Je me permets de vous envoyer ma photo de classe de l'école Stephen Pichon, prise je pense, dans les années 1959/1960. Je suis la première petite fille au dernier rang en haut à gauche (entre les deux garçons). Mon institutrice s'appellait Mme Busset.
Si vous pouviez mettre la photo sur votre site, cela permettrai à certaines personnes de se reconnaître.
Merci d'avance.
Salutations;
Anne-Marie GAUTHIER



Le 5 0ctobre 2004
Recherche d'amis d'enfance
Bonjour à tous;
je suis né à Zarzouna en 1945 et j'y suis resté jusqu'en 1965. Je suis né en face de la glacière, pas loin du canal et ensuite j'ai habité la cité ouvrière, mon père était ouvrier à l'arsenal de la Baie des Carrière. Plus tard, nous sommes allés à Bizerte et j'ai habité en face de l'église orthodoxe près de la gare. Dans ma rue il y avait une bergerie. J'ai fait mes études jusqu'en 1969 au lycée Stéhen Pichon près de la caserne Japy. Si certains me reconnaissent, je serais heureux de rentrer en contact avec eux. merci et à bientôt j'espère.
André Montubert



Le 5 octobre 2004
Recherche de mon parrain et de ma maraine
Je n'ai plus jamais eu de nouvelle de mon parrain et ma maraine qui s'appelaient André tous les deux et de nom de famille Closier. Je sais qu'ils avaient une ferme un peu plus loin que Tunis, mais je n'en sais pas plus. Si quelqu'un les a connu, je serais vraiment heureux, bien qu'ils doivent être décédés à présent, de savoir au moins où ils sont. Et quand ils sont décédés. Merci.
Montubert André



Le 5 octobre 2004
Mon père s'appelle Le Tesson André, il est né à Ferryville en 1943 et il y est resté jusqu'en 1959-1960. Si vous l'avez connu envoyez-moi un message à : sandrine.letessen$wanadoo.fr
Sandrine Le Tesson




Le 16 septembre 2004
BRAVO pour votre site GENIAL . Enfin un site où je me sens "comme là-bas" !
Je suis née à BIZERTE en 1948 et j'habitais à la PECHERIE, cité maritime .
Mon Père était aux transmissions à l'arsenal et ma mère marinette !
Que de bons souvenirs j'ai gardé ! mon coeur a toujours une partie là-bas. Je n'ai pas oublié des amies : Christine CAMILLIERI, Eliane GALEA,Christian(?) MANDRACCIA ,Serge CASTAING... Monsieur et Madame BARIL, Directeurs de notre petite école primaire où ma mère a aussi été employée.
Mon nom est PINI Odile ; mon petit frère Jean-Pierre ; le prénom de Papa : Joseph et de Maman : Raymonde. Ma grand-Mère Paternelle : CORDINA Victoire avait un café pas loin de la porte de l'arsenal.
Ma cousine Denise et mon cousin Alain nés en 1947 et 1949 habitaient dans l'enseinte de l'arsenal et mon Oncle Armand PINI était chauffeur à la D.CA.N.
Nous avons quitté ce cher endroit en 1957 et je n'ai jamais oublié .
J'espère retrouver des ami(e)s de la pêcherie où j'ai vécu de si belles annés inoubliables
Odile Pini



Le 8 septembre 2004
Bonjour.
Un site exceptionnel pour les bizertins, les enfants, les petits-enfants de bizertins.
Familles : DEMAISON. LICAUSI. PRINZIVALLI. GEBEL DE GEBHARDT. ALFANO. CHANAL.
J'ai 37 ans. J'ai été élevé exclusivement autour de ma famille maternelle dans les environs de Lille dans le Nord de la France. Je n'ai jamais connu ma famille paternelle.
En 2003, après de longues recherches, une grande partie de la vie de mon père Henri Louis Demaison, né le 22 août 1915 à Bizerte et de sa famille en Tunisie, est sortie de l'obscurité.
En 2003, j'ai retrouvé la demi-soeur de mon père et mes quatre cousins germains, tous nés en Tunisie (Bizerte, Ferryville) et établis aujourd'hui dans le sud de la France.
J'encourage vraiment toutes les initiatives qui permettent d'entretenir, de cultiver et de valoriser notre mémoire et nos racines.
Je recherche des photos d'école ou de régiment et tous témoignages sur mon père :
Henri Louis DEMAISON né en 1915 à Bizerte, Tunisie.
Fils de Joseph DEMAISON et de Marie LICAUSI.
Frère d'Irène DEMAISON, demi-frère de Denise et Andrée CHANAL.
Mon père a habité Bizerte et Ferryville.
Il a été scolarisé dans une école religieuse à Bizerte ou à Ferryville mais j'ignore laquelle.
J'ai écrit en Tunisie à des religieuses mais ces recherches ont été infructueuses.
En 1935, Henri DEMAISON était domicilié rue de la Goulette à Bizerte.
En mars 1940 Affectation au 12ème R.T.T
De mai à déc 1940 : mon père est à Beyrouth, Liban
En 1940, il était domicilié passage Metayer à Ferryville.
En 1944, il était standardiste à l'hôtel des Beaux Arts à Tunis.
Il est venu s'établir dans le Nord de la France (région lilloise) dans les années 50.
Henri DEMAISON est décédé en 1981 dans le Lot.
N'hésitez pas, contactez moi si vous avez des renseignements ou des photographies.
Vous pouvez voir notamment des photos de mon père sur mon site : http://perso.wanadoo.fr/demaison.asiecleouvert/ Cliquez sur la rubrique Galerie, puis consultez la page 1, 2 et 5 de la galerie de photos.
Mon projet : aller à Bizerte.
Chaleureusement au(x) fondateurs de ce site et à tous les visiteurs,
Christophe Demaison
Lille


le 6 septembre 2004
Je suis tombée tout à fait par hasard sur votre site et je ne pensais pas que cela existé. Félicitation j'ai encore les yeux pleins de buée et je suis toute retournée de ma decouverte. Je suis à Ferryville et ma Famille étaient LO Piccolo et Vives bien connue dans cette ville et j'aimerai avoir à partager quelques souvenirs!!! si vous les avez connu.
Salut et à bientôt. Joséphine fille de Madeleine Lo Piccolo. A plus de vous lire
Josée Andréoli



Le 3 septembre 2004
Objet : Notre Menzel (ex Ferryville)
Salut tout le monde,
Félicitation pour ce cite, je suis un jeune menzélien et je m'appelle BenSaid Bassem, j'ai quitté y a pas longtemps Ferryville (ou Menzel Bourguiba) pour continuer mes études à l'université de NICE.
J'aimerais bien discuter un peu de notre jolie ville avec des ex ferryvillois et même avec ceux qui y résident encore: vieux ou jeunes, hommes ou femmes.
A bientôt
BenSaid Bassem


Le 3 septembre 2004
Décidément je n'ai que de bonnes surprises depuis que j'ai découvert ce site de Ferryville. Je suis bien Elise Salpeteur et je serais plus qu'heureuse d'avoir une photo de l'équipe.
Merci mille fois pour votre courrier.
Elise.Bachoffer



le 3 Septembre 2004
Bonjour,
Je suis Joelle Atlan née en 1951, j'ai quitté Ferryville en 1961.
Mon frère Jean Claude ATLAN, né en 1939, est sur la photo du lycée Stéphen Pichon de 1955, c'est le troisième à droite au deuxième rang; mes parents avaient une boutique de tissu "tout nouveau"rue Victor Hugo et un magasin de farine en gros à coté.
Ma soeur Suzy ou Monette Atlan née en 1935 a été mariée à Henri Luccioni lui même ferryvillois.
si quelqu'un nous connait?.
Quel plaisir de remonter le temps grace à ces messages et à ces photos, nous ne sommes jamais retournés en Tunisie.
Joelle Atlan



Le 29 Août 2004
Bonjour,
Je vous indique les noms et prénoms des 5 personnes qui figurent sur la photographie prise en 1953 à Tindja et qui concerne VETILLARD Jean.
De gauche à droite :
CARMINATA Sauveur, JUAN Emile, TISSERAND Edmond, PAPARONE Philippe, LOPEZ François.
Ces données m'ont été fournies par mon cousin PAPARONE Philippe qui figure sur la photo. Il m'a aussi précisé qu'elle a été prise vers la fin de l'année scolaire 1953 aux écoles de Tindja. Ces personnes s'occupaient de la fête.
Amitiés Ferryvilloises.
PAPARONE Jean-Louis
Jean-Louis PAPARONE



Le 29 août 2004
Bonjour,
Je suis le fils de Fernand BERCEGOL. Je suis né à Menzel Bourguiba, en 1960. Mon père a vécu à Ferryville, durant sa jeunesse et y a fait ses études, notamment à la DCAN (promotion 1953-1956). Si quelqu'un l'a connu merci de me faire parvenir un message que je lui communiquerai. Il est actuellement en vacances en Corse. Nous vivons à Tahiti.
Cordialement.
Philippe BERCEGOL
Expert comptable - Commissaire aux comptes
Expert près de la cours d'appel de Papeete
Direct: 689 77 79 79
Standart: 689 58 35 25
Fax: 689 58 35 15
pbercegol$mail.pf
415 BV Pomare BP 4543
98713 Papeete TAHITI
Polynesie Française
Philippe BERCEGOL



Le 27 août 2004
Bonjour.
J'ai découvert par hasard votre site. Voilà les membes de ma famille qui sont nés ou ont vécu à Bizerte. Si vous nous connaissez, laisser moi un message je ferais le necessaire pour vous mettre en contact avec la personnes de ma famille que vous connaisez.
Père : Joseph CALVINO 91 ans et toujours vert. Il avait un magasin d'électricté rue d'Espagne
Mère : Hélène CALVINO nait INGARGIOLA 88 ans
Soeur : Angèle (Lina) CALVINO 62 ans
Soeur : Francine CALVINO 60 ans
Moi : Mario CALVINO 58 ans
Frère : Antoine CALVINO 50 ans
Frère : Jean claude CALVINO 48 ans
Cousin : Dominique (Jeannot) CALVINO
Merci et longue vie à tous le monde
Mario
Mario CALVINO



Le 26 août 2004
Objet : Photo d'école primaire "1959 voir 1958" (7ème photo)
Bonjour, sur cette photo, je suis au deuxième rang en partant du bas et cinquième en partant de la gauche. a la quatrième place il me semble reconnaitre Chantal Montagne. L'institutrice, serait Mme COLIN. Je suis Jean-Louis BUSUTTIL, étant né à Bizerte en 1949 et ayant quitté cette ville en 1961.
Et encore bravo pour votre site
Jean-Louis BUSUTTIL
Demhercop20$aol.com


le 24 août 2004
Bonjour,
c'est pour vous signaler que je me suis reconnu sur la photo "Lycée Stéphen Pichon de Bizerte. 1958/1959, Classe de 7ème-4, Instituteur : M. Galmiche" ainsi que ma cousine:
-Alain AMRAM (moi): 4ème personne de la dernière rangée en partant de la droite
-Marlène MSIKA (ma cousine): 2ème fille de la première rangée en partant de la droite
C'était juste pour vous signaler ceci, si d'autres se reconnaissent, pouvez-vous me les communiquer.
Merci
Alain AMRAM


le 12 août 2004
À la demande de certains, pour la page "Menu des recettes comme chez nous" je recherche les recettes (de chez nous) de la sauce de la macaronade, de la fricassé et du casse-croûte tunisien. Si vous les avez, merci de me les faire parvenir. Christian Jung


le 11 août 2004
Objet : retrouvailles
Pour Claude Zarka Benyeta, j' ai bien reçu ton message mais je ne peux te repondre car je n' ai pas ton adresse e-mail.
Bisous, Francis Roussel


Le 6 août 2004
Objet : Mateur, Menzel Bourguiba, Bizerte,...toute mon enfance et mon adolescence...
A tous ceux qui se souviendront de moi, je m'appelle Jean-Michel FRASCA. Mes parents, Pierre FRASCA, mécanicien à Mateur, (décédé en 1987) et Blanche FRASCA née MARCIANO, sont nés et ont vécu tous deux à Mateur, ils ont quitté la Tunisie en 1978 pour s'installer à Nice. Mes 2 frères (Jean-Paul - Eric) et moi même avons habité Mateur, Menzel-Bourguiba, et tous les étés, la Corniche près de Bizerte.
J'ai bien sûr fréquenté l'école des Soeurs à Menzel ainsi que l'école Française Mixte qu'on appelait aussi la "Mission " en face l'hôpital militaire, de 1965 à 1971 et dont le directeur a marqué à jamais ma mémoire : Mr Pierre BRUNEL... Ma famille proche était Vultaggio Antoine (Nini ), mon oncle, décédé cet année à Nice, Marciano, Pizzolato. Les amis: Catanèse, D'Angelo, Venga.
J'ai ensuite poursuivi ma scolarité à Mutuelleville (interne à Tunis) jusqu'en 1ère et départ pour Nice.
Merci pour ce site et tous ces souvenirs qui reviennent...
Jean-Michel FRASCA


le 5 août 2004
Objet : CIMETIERE DE FERRYVILLE
J'y ai mon père: Rodolphe Salpeteur, mes arrières grands parents : la famille MILANO et beaucoup de parents. Madame Mouldi nous a accueilli en septembre dernier. Nous lui avons donné de l'argent pour nettoyer alentour de la tombe de mon père car elle n'était presque plus visible sous les ronces. Je ne sais comment est rémunérée la gardienne mais je pense que le problème dépasse largement les particuliers que nous sommes et qu'une action pourrait éventuellement être faite auprès du ministère des Affaires étrangères. Je partage la tristesse de tous ceux qui ont un proche qui repose sur notre terre natale.
Elise BACHOFFER


Le 5 août 2004
Bonjour !
Je viens de découvrir votre site par hasard et je profite pour faire un appel à tous ceux qui ont connu mes parents qui ont tous deux vécu à Bizerte ainsi que leurs parents. Il s'agit de Jean-Baptiste ASCIAK né en 1933 et de Josette DIDONNA née en 1939.
Mes grands-parents étaient François DIDONNA et Victoire DIDONNA née MARINO (côté maternel) et Sauveur ASCIAK et Rosine ASCIAK née DOMINICI (côté paternel).
Ceux ou celles qui veulent faire passer un message peuvent le faire en l'adressant à mon adresse :
patrick.asciak$wanadoo.fr
Une réponse est assurée !
Merci d'avance.



Le 3 août 2004
Objet : Notre Menzel (ex Ferryville)
Salut tout le monde,
félicitation pour ce site, je suis un jeune menzélien, je m'appelle Ben Said Bassem et j'ai quitté y a pas longtemps Ferryville(ou Menzel Bourguiba) pour continuer mes études à l'université de NICE.
J'aimerais bien discuter un peu de notre jolie ville avec des ex-ferryvillois et même ceux qui y résident encore, vieux ou jeunes, hommes ou femmes.
A bientôt.
mon email : bensaid_bassem$yahoo.fr


Le 3 août 2004
Bonjour à tous,
Je suis originaire de la ville de Ferryville et vu que je travaille dans le domaine du tourisme à la Marsa j'ai renconté beaucoup de clients qui sont venus pour visiter leur ville natale que je trouve trés intéréssant de parler avec eux, quoi qu'il soit leur éthnicité ou leur religion... ce qui compte pour moi c'est le respect d'autrui... Juste je cherche des gens de Ferryville ou de Bizerte.
A très bientôt j'espère
Mekki Bouabane


30 juillet 2004
Remerciement.
Je suis originaire de la ville de Menzel Bourguiba et j'en ai beaucoup appris grâce à vous.
Merci infiniment
A très bientôt
Saidi Thameur


Le 30 juillet 2004
Bonjour à tous, Je vous écrit de la part de mon père, né en 1946 à Ferryville mais qui a grandit à Bizerte.
Si jamais son nom vous dit quelque chose n'hésitez pas à me contacter , il sera bien surpris et content d'avoir de vos nouvelles.
Mon père se nomme Bernard Hu, de la Famille de Do et Toinou Béréni
A très bientôt
Marie


29 juillet 2004
Le décès de Gabrielle Masia est annoncé dans le bulletin de l'amicale des anciens de Tunisie de juillet 2004, page 2, du site


Le 29 juillet 2004
Homonymie: de la part de Gabrielle MASIA , née en 1945 à Ferryville : je tiens à rassurer mes amis ou anciennes connaissances, je suis toujours en vie, la personne décédée récemment et portant le même nom était âgée je crois de 80 ans environ .Pardon de faire cette mise au point, mais elle m'a paru nécessaire , car j'ai appris que certains avaient réagi à "mon" avis de décès.
A bientôt sur le site.


Le 27 juillet 2004
Bien le bonjour, j'aimerai retrouver des anciens de Bizerte, je suis né à Ferryville mais j'ai passé toute ma jeunesse à Bizerte jusqu'en 1959 et j'ai 64 ans. Qui me répondra.
ROUSSEL FRANCIS.
E-mail : bizerte208$wanadoo.fr



le 21 juillet 2004
Un bien pour un mal
En écrivant par hasard Ferryville sur mon PC, j'ai découvert votre (notre) site. Que d'émotions en regardant toutes ces photos qui m'ont remémorées certains paysages qui étaient sortis de ma mémoire. Que d'émotions aussi en lisant tous ces messages, empreints certes d'une certaine mélancolie, mais tellement sincères. Que de noms archivés en moi sont apparus pour me plonger 40 ans en arrière, dans mon enfance et adolescence. Merci à vous tous mais le coeur n'a pas été épargné.
Etienne Barone



le 20 juillet 2004
Famille ALFANO
Bonjour,
Christiane ALFANO, née à Bizerte le 16 décembre 1948
Yvon ALFANO, né à Ferryville le 9 juillet 1944
Josselyn ALFANO, né à Bizerte le 15 juin 1941.
Notre père Joseph ALFANO est né rue du Commissariat, dans la maison Roumens. Il était peintre-décorateur à l'arsenal de Sidi-Abdallah à Ferryville.
Notre grand-mère paternelle était une CESAREO.
Si quelqu'un connaît - ou a connu - l'un de nous, merci de nous donner un petit signe.
A bientôt
Christiane ALFANO



le 20 juillet 2004
Un dernier au revoir
Pour ma maman, ROUX Marie Andrée (dites Marysette), épouse VEYRENC, née à BIZERTE le 20/09/1925, décédée le 28/06/2004 à Mulhouse (Haut Rhin)
Sans jamais y avoir été, j'ai le sentiment de tout connaître tellement elle aimait sa ville natale,
Mon Père, selon les volontés de ma mère, ira cet automne y verser ses cendres
Superbe site !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Eric



16 juillet 2004
Je suis MERLET Joseph, de la promotion 53-56 : BRUSKI, FARRUGIA, BAROUK, BRUNET, AYMARD...
Quelques noms de profs: MAISTO, FULCRAND à l'ajustage.
Je me souviens de l'accident de camion à Bugeaud, un véhicule allemand BUZINAG, il y a eu un mort dont je ne me souviens plus du nom.
J'ai fait première et deuxième année à Ferryville, la troisième et derniere à Toulon où mon père avait été muté.
J'ai 66 ans et je suis grand père de 3 petites filles.
J'habite La Seyne sur mer dans le Var.
Du 12 au 25 juin je suis retourné en Tunisie, avec beaucoup d'émotion, 50 ans plus tard, j'ai retrouvé la vieille porte où "APPRENTISSAGE" est toujours inscrit.
MERLET Joseph



14 juillet 2004
Je suis Xavier ROZEC, né à Ferryville en 1937. J'ai fait mes études secondaires au lycée de Ferryville jusqu'en 1955 et terminé au lycée Stephen Pïchon à Bizerte en 1955-56. J'étais ensuite pion à ce même lycée en 1957-58. En particulier j'ai pratiqué le handball au PFCB avec une bande de copains dont faisaient partie Stepanov et quelques autres. Je suis partie en France en 1958 pour faire des études. J'habite maintenant Toulouse et serais heureux de reprendre contact avec d'anciens camarades d'école et de sport.
Adresse : wendy.rozec1$libertysurf.fr



    

Suite des messages plus anciens

Retour à la page précédente



RETOUR AU MENU GENERAL





Depuis sa création fin 2001 internautes (IP) ont visité le site